Nevada : des milliardaires, des mormons et des cafouillages

Sans surprise, l’ancien gouverneur du Massachusetts a emporté haut la main les caucus du Nevada, soutenu massivement par ses coreligionnaires mormons. Une victoire remportée sans réel combat, ses adversaires n’ont pas perdu de temps à faire campagne dans cet état déjà tout acquis à sa cause.

Mitt Romney confirme avec cette troisième victoire son statut de favori dans la course à l’investiture républicaine. Après le New Hampshire et la Floride, ce succès dans l’état d’argent renforce encore sa crédibilité comme futur opposant d’Obama. Dans son discours de victoire, il n’a même pas cité ses rivaux des primaires, se projetant déjà dans la bataille de novembre face au président démocrate.

« Le président a commencé sa présidence en s’excusant au nom de l’Amérique. Il devrait à présent s’excuser à l’Amérique (…) Il y a quatre ans vous avez fait beaucoup de promesses ici, aujourd’hui le Nevada en a assez de votre aide Monsieur le Président ».

L’équipe de campagne de Romney continue son travail de sape : accumuler les victoires état après état, garder le devant de la scène, récolter un maximum de délégués et encourager les trois derniers poursuivants à jeter l’éponge au plus vite. L’objectif final étant de convaincre les électeurs du parti que Mitt Romney est  le seul choix possible face à Barack Obama.

Balade de santé au Nevada

Avec un score fleuve qui frôle les 50%, l’ancien businessman a presque égalé  son succès obtenu lors des primaires de 2008, où il avait battu le Sénateur de l’Arizona John McCain. Romney a remporté autant de voix que ses trois adversaires réunis, même s’il n’y a pas eu de suspens dans cet état largement peuplé de mormons. Selon les sondages à la sortie des urnes : 26% des participants au scrutin se disaient de confession mormone et parmi eux 91% ont soutenu Romney.

Devant un tel plébiscite, Newt Gingrich n’a pas voulu gaspiller le moindre dollar en publicité et se contente d’une seconde place avec 21,4%. Le libertarien Ron Paul termine troisième avec 18,6% et continue sa collecte de délégués en vue de la convention républicaine. Dernier avec 10,4% Rick Santorum ne s’est même pas donné la peine de faire campagne dans l’état d’argent, et a préféré se concentrer sur les prochains scrutins : au Colorado et au Minnesota.

Soutien des ultra-riches

Difficile de quantifier l’impact réel des sponsors milliardaires dans ces primaires. Romney a reçu à Las Vegas le soutien du magnat de l’immobilier Donald Trump tandis que Gingrich est soutenu financièrement par « l’empereur des casinos » Sheldon Adelson, qui a versé 10 millions de dollars à son Super-Pac hostile à Romney.

« Nous avons l’intention d’être présents dans chaque état du pays, et je pense que vous pouvez compter sur nous pour nous battre », a affirmé l’enfant terrible du parti républicain dans son dernier discours. Newt Gingrich est déterminé à rester dans la course jusqu’au bout:  « Même si nous n’avons pas les mêmes moyens financiers, nous pensons que nous pourrons nous faire entendre dans ce désordre » (…) « La vaste majorité des républicains de ce pays veulent une alternative à un modéré du Massachusetts« .

Confusion électorale

Dernier enseignement des caucus au Nevada : le système de dépouillement pose plus que jamais problème et le parti républicain doit d’urgence prendre des mesures. Si cette victoire de Romney ne fait aucun doute, au vu de son avance colossale sur ses poursuivants, le dépouillement complet des bulletins n’est pas encore terminé deux jours après le scrutin!  Si de tels couacs se représentent lors d’une élection plus disputée, cela donnera lieu à nettement plus de tensions.

Poster un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :